Est-ce qu’on vous a souvent répété cette phrase? Moi oui. On m’a aussi  fait ce genre de commentaire :

Mais tu es trop susceptible! Tu te fâches toujours pour rien. Tu prends tout personnel! Tu tournes toujours tout au drame!  Tu es bien que trop sensible! Tu angoisses pour rien. Tu devrais t’endurcir.

Oui, je suis TRÈS sensible, TRES émotive. Mais pas TROP!

Je suis hypersensible. Je suis empath, et fière de le dire haut et fort.

Avez-vous souvent l’impression de ne pas cadrer dans le moule, de ne jamais être comme les autres?

En tant que personne hypersensible, nous avons un système nerveux différent, hyper réactif. Nous n’avons pas les mêmes filtres que d’autres personnes pour bloquer certaines stimulations de notre quotidien, telles que les émotions, les sons, les lumières très fortes, les énergies puissantes, etc.

Cette condition touche 20% de la population générale; 50% femmes, 50 hommes. Le niveau d’hypersensibilité est très variable d’une personne à l’autre. Les empaths se situent à l’extrémité supérieure du spectre de l’hypersensibilité.

L’auteure Elaine Aron est une référence quand on parle d’hypersensibilité. Elle et son mari ont fait beaucoup de recherches sur le sujet. Ces livres sont une source privilégiée d’informations pour toute personne qui veut en savoir plus sur cette condition d’hypersensibilité.

Elle a développé un acronyme pour résumer les caractéristiques d’une personne hypersensible.

  • D : Depth of processing. Nous sommes constamment en train de percevoir les stimuli de notre environnement et de les analyser en profondeur.
  • O : Overstimulation. En raison de cette perception constante des stimuli de notre environnement externe et interne, nous pouvons facilement être surstimulé.
  • E : Empathy and strong emotions. Nous avons un grand sens de l’empathie. Nous ressentons facilement les émotions des autres.
  • S : Sensitivity to subtleties. Nous sommes très sensibles à tous les changements dans notre environnement (énergie, odeur, son, émotion).

Les empaths ressentent des formes d’énergies encore plus subtiles. Nous pouvons ressentir l’énergie d’une pièce, l’énergie d’une personne, et même l’énergie de la planète, pour certaines personnes. Les empahts sont nés avec des pouvoirs magiques tels que des dons de clairvoyance, de clairaudience, télépathie, etc. Ce sont des personnes qui ont un très grand ressenti et un grand niveau de conscience.

Les empaths ressentent en premier et analysent par la suite. Nous sommes presque constamment connectés au niveau du cœur.

Donc si j’en reviens à la fameuse phrase : Mais tu pleures toujours pour rien. J’aimerais vous dire ceci. Oui, je pleure beaucoup et souvent, et ce, pour pleins de raisons. Et toutes ces raisons sont bonnes!

Je pleure quand  j’aime très  fort, je pleure quand j’ai une grande  joie, que je suis émue, touchée par une parole, un regard, un geste, une musique, un toucher qui me donne du désir et du plaisir dans chacune de mes cellules.

Je pleure quand  j’ai mal, quand j’ai peur, quand je ne sais plus, quand je n’en peux plus, quand la colère fait rage, que mon cœur veut exploser en mille miettes parce que le conflit fait rage.

Je pleure parce que je suis vivante, parce que je ressens la vie comme peu de personnes peuvent la ressentir.  

Oui, j’ai apprivoisé  cette hypersensibilité au travers des années et j’ai appris à l’aimer.

Je sais maintenant que mon hypersensibilité est un atout, un cadeau de la vie.

Moi j’ai envie de vous dire, osez ressentir avec intensité, osez vos émotions, vos  larmes.

Vous êtes de belles âmes qui sont sur la Terre pour éveiller les consciences. Vous avez une grande mission. Et si on unit nos voix, on se sentira plus forts, moins seuls.

Marie-Christine